Novembre 2018

Ce mois universel est un 4.

Nous voici dans un contexte tendu. Le 4 concerne le travail, la rigueur… Et il s’agit du 11eme mois ! Sur un plan général, on peut donc s’attendre à des restrictions, à des limitations, à des efforts pour le moment difficiles…

Mais permettez-moi, en tant qu’homme et non plus en numérologue, de pousser un cri d’alerte.

Voyez la planète, son déclin ou son agonie, avec les icebergs qui fondent, le niveau de la mer qui monte, cette mer jadis si belle et maintenant cimétière de déchets innombrables, sans parler des nappes de pétrole, et d’une faune qui disparaît peu à peu, son dérèglement climatique gravissime avec ses cyclones – même en Grèce -, séismes, typhons et autres catastrophes, toutes ses victimes, sa montée des eaux, voir en une Occitanie terriblement touchée, et paradoxalement, le manque d’eau dans certaines régions jadis irriguées.

La faune, dont l’homme, écopent de graves conséquences. Sans oublier, et paradoxalement, une importante sécheresse pénalisant gravement les cultures.

Comme nous faisons partie de cette nature jadis si belle, nous subissons, nous aussi, les effets de ce désastre provoqué. Mais on préfère réparer au lieu de prévoir.

Or quel est le plus grand prédateur ? Non pour vivre ou survivre, mais par inconscience ?

Il est vrai que la Lune s’éloigne de la Terre et que ses effets dévastateurs apparaissent. L’axe de notre planète change…

Mais que faisons-NOUS ?

Certes, on se réunit, Jupiter ou Zeus arasent, impôts et taxes se multiplient, bien que, au-delà des mots, le résultat demeure nul. Nos “dirigeants” seraient-ils sourds ? Aveugles ? Ou incompétents ? On multiplie les impôts, on les augmente. On se tend des pièges. On parle, on parle, on anesthésie via un journalisme conditionné, ou on essaie de le faire. Et puis ?

Que savent nos jeunes dans une éducation nulle et sans effet ? Vive l’intelligence artificielle !

Sans avoir la prétention de m’appeler Michel Onfray ou Eric Zemmour, que voit-on ? Des pays qui disparaissent peu à peu puisque Charles Martel est mort…

On tire partout même sur les pompiers ou les gens du SAMU…

Les attentats se multiplient. Les guerres sévissent un peu partout.

Même les “religions” (relier) sont entâchées de scandales.

Quant à la pollution, j’y reviens, ne serait-elle qu’atmosphérique, elle s’amplifie. Un cri d’alerte vient d’être lancé. En est-il encore temps ? Reste à chacun d’entre nous et aux différents pays d’agir et de réagir, enfin, et positivement. Foin de paroles, mais des actes.

Il y a une solution : la fuite sur Mars… planète inospitalière ! Un comble !

Que veut-on ? Une guerre civile mondiale, hélas trop tardive ? Manifester, en vain ?

Ce modeste discours pessimiste ne doit qu’alarmer et non pas confirmer le déclin.

Personnellement, j’ai connu jadis, ici et là, des rivages vierges, des eaux transparentes, une faune diversifiée, des pays pacifiques, une cohabitation sereine, des saisons régulières… Jadis…

Ne peut-on diminuer les risques, réguler la surpopulation, phénomène très grave, ou au moins colmater ce qui demeure encore vivable ?

En tant que simple petit homme, je me révolte tout en sachant que ce cri restera inaudible et sans effet, n’est-ce pas, vous qui nous avez quittés, Charles Aznavourian, vous qui avez joué très jeune dans “Les Enfants d’Edouard”, ou vous, Montserrat Caballe, remarquable diva ?

Veuillez m’excuser pour cet aparté tout personnel, mais trop, c’est trop !

Tout comme Schopenhauer, plus je fréquente les hommes, plus j’aime mon chien.

Revenons donc aux prévisons numérologiques.

 

N’oubliez pas que, afin d’obtenir la couleur de votre mois personnel, il faut additionner l’année universelle (2018) avec votre année personnelle. Vous devez avoir l’habitude, depuis le temps !

 

 

SI VOTRE ANNÉE PERSONNELLE EST LA 1, votre mois de novembre est un 3.  

Il est temps de sortir de votre coquille. Voyez du monde, exprimez-vous, communiquez, échangez, célébrez Epicure en toute sociabilité ! Savourez le moment présent et partagez avec des amis, sans pour autant vous disperser tous azimuths. Profiter ce n’est pas dilapider ou naviguer en toute superficialité…

 

SI VOTRE ANNÉE PERSONNELLE EST UNE 2, ce mois personnel est un 4. 

Autant le climat annuel semble calme, autant il vous faut oeuvrer sérieusement, vous attacher à un travail minutieux, un peu fastidieux, certes, mais qui ne fait que préparer un lendemain plus facile… Prenez des forces ! Discipline, méthode, logique, ténacité sont requises sous peine de rupture !

SI VOTRE ANNÉE PERSONNELLE EST LA 3, vous êtes dans un mois personnel 5.

Le 5 annonce traditionnellement un changement, positif à première vue. Pour vous donc, vous pouvez vous attendre à un air de liberté qui, cependant, vous met en garde contre une éventuelle versatilité, l’usage d’une liberté personnelle faisant fi de celle d’autrui. Soyez adaptable mais aussi raisonnable. Calmos !

 

SI VOTRE ANNÉE PERSONNELLE EST LA 4, en novembre, vous avez le mois personnel 6.  

Vous vous trouvez dans un cycle qui pourra vous demander d’assumer vos responsablités. De faire un (bon) choix. De vous occuper des vôtres et/ou de votre habitat. De vous montrer sociable, conciliant(e), responsable tout en évitant, parfois, le piège des emportements fugaces. Rien de bien malaisé, n’est-ce pas ?

SI VOTRE ANNÉE PERSONNELLE EST LA 5, ce mois est pour vous un 7.  

Du calme ! Trop de précipitation risquerait d’entraîner quelques désagréments… La solution ? Analysez, réfléchissez, avant d’agir. Ne recherchez pas une perfection utopique, mais, au contraire, au sein de votre vie intérieure – mais sans vous couper du monde pour autant -, utilisez sainement vos cellules grises. Un peu de discipline et de rigueur seront vos alliées.

SI VOTRE ANNÉE PERSONNELLE EST LA 6, vous vous trouvez dans un mois 8.  

Tout ce qui relève du domaine concret, matériel, financier se trouve concerné. Les démarches pratiques peuvent et doivent rimer avec une visée plus juste de votre action. Gérez vos actes. Ne lésinez pas sur vos efforts. Evitez chimères et velléité. Ce n’est peut-être pas le mois le plus riant, mais ô combien important pour votre équilibre !

SI VOTRE ANNÉE PERSONNELLE EST LA 7, ce mois personnel-ci est un 9.  

Il semblerait que votre mois ressemble quelque peu à une fin d’année… en avance ! Autrement dit, c’est le moment de faire aboutir vos projets, mais pas d’en débuter de nouveaux, éventuellement d’entretenir des relations avec l’extérieur, voire un public ou même l’étranger. Le rythme peut s’avérer lent, avec quelques retards, ce qui ne devrait toutefois pas nuire à votre bilan.

SI VOTRE ANNÉE PERSONNELLE EST LA 8, novembre est un mois personnel 1.  

Réveillez-vous ! Ayez confiance, malgré les épines du chemin. Commencez, démarrez, passez au moins en seconde ! Ne comptez cependant que sur vous-même, en toute autonomie. Assumez-vous, innovez, agissez. Une progression individuelle n’attend que vous.

SI VOTRE ANNÉE PERSONNELLE EST LA 9 ? Mois personnel 2.  

N’importe hier, aujourd’hui, coopérez sans outrepasser votre rôle d’”assistant(e)”. Intégrez-vous. Fragile ? C’est possible, mais sans dépendance. Car c’est dans l’entente, l’union, la collaboration, l’esprit d’équipe, la réceptivité que votre mois pourra se dérouler le plus paisiblement possible, sans sautes d’humeur…