Juillet 2020

Juillet 2020. Mois universel 11/2.

Aïe ! Des tensions très importantes sont à craindre si l’on en croit le nombre 11 !

En 1789, il s’agissait de LA Révolution. N’évoquons pour le moment que la vibration de probables discordes pouvant tout remettre en cause…

Aujourd’hui, un mois sous tension, j’en ai peur, et surtout le 15… sans désirer jouer les oracles catastrophistes. Une levée de boucliers ? Une réaction après des mois de tension sociale ET sanitaire ? Des comptes à rendre ? Contre des mesures tardives et/ou sélectives, malgré les nouvelles filtrées et diffusées par la télévision ?

Fatigué d’avoir à annoncer des prévisions pessimistes, je recherche des motifs de satisfaction via les nombres. Hélas, ma vue, atteinte d’une DMLA mal soignée, n’entrevoit qu’un négatif général.

Le pire est que l’Astrologie semble confirmer ces craintes.

Il est vrai que l’on pourrait dire bien des choses au sujet de cette pandémie. Origine (la 5G ?), virus, bactérie ? PrévisionS et préventionS, organisation, mesures prises et différentes suivant les pays, agendas, versions plus ou moins édulcorées par les média, recherches médicales, polémique anti-Raoult, les couches sociales atteintes par les contraintes, etc…

Voyez le cyclone mondial créé par le décès de George Floyd qui embrase le monde. Ajoutez-y le cas d’Adama Traore… Le racisme émerge, les anti-racistes ou sémites manifestent. De quoi est donc fait un arc-en-ciel ?

Encore plus que la pandémie (400.000 morts tout de même, au moins à l’échelle mondiale),

8 millions de cas d’infection recensés, et en recrudescence, c’est une profonde crise sociale qui se dessine, ou éclate, après les gilets jaunes, ici comme ailleurs.

La crise sanitaire débouche sur une crise sociale. La pauvreté s’accroît. Une vague de plans sociaux déferle (4.600 emplois chez Renault, 16% chez Air France et Airbus à venir…). Le PIB dégringole. Les prévisions de “croissance” chutent à 17 %.

Brexit or not Brexit ?

Hélas, ou enfin ?

Va-t-on vers une explication exigée, par nous, bien sûr ? Ou encore des défections ou des réorientations opportunistes en vue d’élections à venir, après une montée et du chômage et des impôts ? Quant au racisme, revenons-y, il pose lui aussi de gros problèmes.

Le trop plein déborde.

Remarquez que, contrairement aux apparences et bonne nouvelle, il paraît que nous avons un ministre de la Culture, mais si, mais si, qui se distingue par une discrétion et une efficacité tout à fait remarquables… D’où ma surprise. Je dois oublier le sens propre du mot “culture”, à part celle des navets scandaleux ou de l’entretien des potagers sinon des latrines…

Ne vous méprenez pas, je ne me considère pas comme un révolutionnaire, tant s’en faut, mais plutôt comme un évolutionniste, un peu idéaliste, hélas… Notre cher Président se veut rassurant, et tout le mérite lui en revient, malgré l’épidémie de la pauvreté qui augmente… En effet, l’usage du matériel informatique devient obligatoire. Encore faut-il pouvoir l’acheter !

Que recèle donc le 11 ? Vaillance et combativité, lutte et idéalisme, nervosité et tension…

Le tout sur fond d’épreuves ou de défis à relever. Quel programme !

Exemples : la situation alarmante des hôpitaux qui avaient déjà il y a longtemps sonné l’alerte, avec une “revalorisation” promise… et justifiée grâce au “Ségur de la santé”, pas la comtesse hélas.

–       Renault qui plonge, entre autre firmes nationales dépendant beaucoup – trop – de

l’étranger. 4.600 postes devraient disparaître.

–       Airbus se trouve aussi dans le viseur. De son côté, Air France prévoit 16% de limogeages : 6.000 postes au sol, 2.500 stewards et 400 pilotes de moins.

–       La Banque mondiale qui chute…

Le “salut” apporté par le télétravail, grâce à Linky et à la 5G, plus l’usage presque obligatoire du téléphone portable, inoffensifs dit-on ! Personne ne parle des conséquences de ces ondes, sans danger pour la santé nous affirme-t-on, bien entendu, ce qui est complètement faux ! Maintes enquêtes le confirment, peu diffusées il est vrai. Et pour cause, car en ce qui concerne les dérèglements sanitaires inhérents, silence.

Toutefois, une lueur à l’horizon pour lutter contre le Coronavirus  : la Dexamethasone (encore un mot barbare), un corticoïde anglais et peu cher. C’est là où le bât blesse… En attendant, on dit comptabiliser plus de 2 millions de cas en Amérique Latine, 5.000 en Russie, et seulement 100 par jour en France, affirme-t-on. Nous sommes extra-ordinaires !

La première “fin” du confinement opérationnel chez les petits des écoles primaires, les plus aptes à comprendre la nécessité des mesures sanitaires !? Une déroute de plus de la soi-disant “Education” Nationale. C’est un ancien professeur qui parle.

Taxes et impôts, un chômage endémique, qui vont obligatoirement croître, en dépit des promesses gouvernementales, mais qui paiera en définitive ? Devinez. Faites votre marché et constatez. Mais surtout ne touchons pas à l’ISF ! La récession ne se montera qu’à… 12 % !

Le salut apporté par le télétravail (bis repetita placent), SI l’on possède un ordinateur ! Et, bis, quant aux dérèglements sanitaires qui s’en suivent, personne au bout du fil… Ce qui n’empêche pas la vague tant espérée de plans sociaux futurs.

Discriminations, racisme, violences policières (un corps de métier difficile, reconnaissons-le), Dijon et pas seulement, car on focalise surtout sur le racisme déjà cité uniquement anti-noirs, une honte quand il en existe d’autres (LGBT+, par exemple), plus la remarquable montée des prix, tout se mélange dans un cocktail explosif.

Mais les impôts, affirme le gouvernement, n’augmenteront pas. Lesquels ? Question innocente…

Contestations et mobilisations se multiplient. La santé publique et les hôpitaux crient au secours. Mais des groupes violents s’infiltrent, en bon français : des black blocks ! Attention : danger !

Bienheureusement, nous avons “XLS Anormal”, “Comme Je Déteste”, “Anacaca” , “Vingtaide” ou “France TV splash” qui nous sauvent, en toute intégrité ! Plus la “culture” footballistique…

Voyez encore et enfin comme les commentaires et commentateurs à la télévision utilisent une langue française en déroute : on parle “du” orange, ou de “ce qu’il s’est passé”…  C’est à pleurer.

L’atmosphère est tendue et les dites tensions risquent de tout remettre en cause.

Il s’agit de commencer à faire un bilan, de surmonter les erreurs passées.

Déjà ou enfin ? Et de quelle manière ?

Depuis Avril, les nerfs sont à vif. Et l’année 22/4 n’est pas terminée…

Allons-nous vers un tsunami économique et social ?

Sans vouloir faire de politique, car je n’en ai ni le désir ni les compétences, incapable de compromis, quel bel été en vue, n’est-ce pas ! Enfin de la chaleur…

SI VOUS ÊTES EN ANNEE 1. Juillet = MOIS PERSONNEL 8

Vous êtes en première ligne pour vous battre et combattre. Energie, excès de violence parfois mal contenus, vous vous trouvez en première ligne. Saurez-vous vous maîtriser ? Ce mois-ci, vous ne pratiquez guère le “moderato cantabile”…

SI VOUS ÊTES EN ANNEE 2. Juillet = MOIS PERSONNEL 9

Fin de parcours… Pour solde de tout compte, ou leçon apprise hier afin de ne plus recommencer les erreurs passées ? Le risque est de viser un idéal inaccessible. “Rêver un impossible rêve” chantait Brel.

SI VOUS ÊTES EN ANNEE 3. Juillet = MOIS PERSONNEL 1

Le nombre UN reprend des forces. Il naît de nouveau et s’affirme. Il prend la tête. Votre ego s’affirme, mais en toute indépendance… Toutefois, prendre la tête ne signifie pas SE la prendre…

SI VOUS ÊTES EN ANNEE 4. Juillet = MOIS PERSONNEL 2

Seriez-vous au diapason du climat mensuel ou alors en position d’attente un peu passive ? Votre climat mensuel vous porte vers une sorte de passivité, voire d’atonie. Et pourtant, vous rêvez d’entente…

SI VOUS ÊTES EN ANNEE 5. Juillet = MOIS PERSONNEL 3

Vous avez besoin de faire, de créer, de bouger, bref de retrouver une vie sociale.  A vous la communication, les contacts humains, le dynamisme. L’important est de canaliser vos énergies sous un ciel électrique.

SI VOUS ÊTES EN ANNEE 6. Juillet = MOIS PERSONNEL 4

Climat de rigueur, voire de restrictions, de travail un peu laborieux. Ambiance  peu expansive mais sérieuse, appliquée, disciplinée. Bien. Mais, si vous vous trouvez en face de situations contraires, gare à votre insatisfaction !

SI VOUS ÊTES EN ANNEE 7. Juillet= MOIS PERSONNEL 5

Voici un moment de changement. Oui, mais de quelle sorte ? On sort, oui, mais pour aller où ? Il faut que ça change. Bien. Toutefois le besoin devrait s’appuyer sur davantage de discipline personnelle…

SI VOUS ÊTES EN ANNEE 8. Juillet = MOIS PERSONNEL 6

Le 6 porte en lui un besoin d’harmonie. Famille, amis, votre affectif se trouvent en première ligne. Et les responsabilités affluent… Tout est question de choix, serein si possible…

SI VOUS ÊTES EN ANNEE 9. Juillet = MOIS PERSONNEL 7

C’est sous ce climat tendu que vous éprouverez le besoin de voir les tenants et les aboutissants, dans un calme… désiré…. Parfois d’entrevoir la vanité de certains actes humains. De comparer avec cette pauvre nature maltraitée et ces animaux, dont nous sommes, en péril.