Octobre 2020

Octobre 2020.  Mois universel 5.            

 

Je n’ai pas la prétention d’être un épidémiologiste mais je considère que l’on doit SE protéger comme protéger autrui. Or, que constate-t-on ? Un relâchement des mesures de précautions, un laisser-aller quasi criminel, un égoïsme qui fait fi de la santé d’autrui. Le masque est-il la solution ? Remarquez qu’à Nîmes, la juteuse feria n’impose aucune mesure de protection… Chacun est libre de sa réponse, mais il reste un pis-aller pour le moins préventif.

Vous, moi, nous étouffons, et à tous points de vue… Il s’agit de santé publique, mondiale, et donc une lutte entre les laboratoires, guerre financière au premier plan.

Et l’on voudrait que tout aille bien dans le meilleur des mondes. Seriez-vous Candide ?

Septembre aura-t-il été aussi chaud, tendu, que les nombres ou les astres le craignaient ?

Sans parler du Covid qui poursuit, et de plus en plus, ses ravages dans le monde, la Guadeloupe hélas en première ligne. Dans ces conditions, cherchez un havre de paix. Bravo si vous en trouvez un ! 25 millions de cas mondiaux fin août ! Pandémie dramatiquement en hausse, hôpitaux surchargés, racisme, trafics, drogue, incendies monstrueux ou inondations dévastatrices dans le Gard, etc. se disputent la première place. Les abeilles même meurent alors qu’un philosophe grec avait prédit que la fin des abeilles serait celle des hommes…

Mais, réjouissons-nous, on continue à surpeupler une planète en fin de course et l’on va aller sur Mars ! Youpee.

La France va au Liban, ce qui est bien, tout en respectant le panier de la ménagère… Faites vos courses et voyez comme les prix sont stables ! Si vous en doutiez, subissez le gavage publicitaire, automobiles et autres, voire les soit-disant informations télévisuelles. Les programmations sont hachées par les spots publicitaires. Automobiles et autres biens de consommation prioritaires ont la vedette. Voilà de quoi vous rassurer, vous au moins. Moins votre porte-monnaie.

Au revoir, Annie Cordy, 92 ans, que j’avais eu le plaisir d’analyser sur le plateau d’Antenne 2 lors de mes passages hebdomadaires. Elle m’avait confié être fatiguée d’avoir à jouer les pitres, car son talent de comédienne passait au second plan. J’avais alors trouvé une femme déçue, derrière sa pétulance. Ce qui n’enlève rien à Léonie Correman, « la bonne du curé ».

Quant à Marie-Juliette Greco, elle laissera longtemps une riche empreinte. « Il n’y a plus d’après… »

Revenons à nous. La France, l’Europe, le monde ont besoin d’une gouvernance. Peu importe sa couleur, seule une action positive compte. Hélas… Je ne suis pas politologue et je m’en réjouis, mais, comme tout un chacun, je subis les décisions prises en « haut lieu », bancaires ou autres. Il existe du bon et du moins bon, à doses variables, sous tous les régimes. Cependant, entre les discours, les promesses et les faits, il existe ici et là tellement de différences… « On » va relancer l’économie. Bravo. Mais laquelle ? Celle du contribuable moyen qui voit les prix grimper ? Voir les gilets jaunes du départ…Et que dire du « marché » de l’art (ou de lard) qui privilégie des impostures invraisemblables et voit nombre de galeries fermer ? C’est un ancien professeur d’Histoire de l’Art qui  parle… Non, seuls le cinéma et autres festivals sont concernés. Les autres artistes peuvent crever.

Cinq ans après, le procès de Charlie Hebdo débute. Quelle réactivité ! Et, pour célébrer cet anniversaire, un nouvel attentat. La pieuvre des attaquants vit toujours.

En réalité, la société se divise, se fragmente. Les gilets jaunes se réveillent (je parle des vrais).

Navré pour mon pessimisme, mais… Un exemple ? La chaîne LCI, la moins contaminée de la Télévision Française, a diffusé le 11 septembre un reportage suite à la décision du maire de Bordeaux de ne plus fêter Noël en décorant les places d’un grand sapin, « un arbre mort », afin de préserver la flore environnante. Réaction d’un journaliste : « Il ne faut pas oublier que Noël est une fête laïque » ! Sic. Selon quoi le papa Coca-Cola a pris le dessus sur l’histoire !

Pendant ce temps, la pandémie touche plus de 30 millions de cas dans le monde…

Il appartient au 5 d’amorcer un changement dans un monde divisé et sans repères qui dépérit.

 

 

SI VOUS ETES EN ANNEE 1.  MOIS PERSONNEL 2.

Au sein d’une année d’action personnelle, vous voici sur “pause”. Toutefois, pause ne rime pas avec vacuité. Vous qui vous vous trouvez dans une année personnelle et active, c’est le moment d’essayer de colmater les brèches, de coopérer, d’assister, de coopérer.

 

SI VOUS ETES EN ANNEE 2. MOIS PERSONNEL 3. 

Profiterez-vous d’un regain d’énergie ce mois-ci ? Je vous le souhaite. Si la pandémie ou les issues sociales demeurent inquiétantes, que cela ne vous empêche pas de communiquer. Peut-être même pourriez-vous cueillir les fruits de vos efforts passés.

 

SI VOUS ETES EN ANNEE 3. MOIS PERSONNEL 4.  

Ce n’est pas ce mois-ci que vous pourrez dormir sur vos lauriers… Ne faites pas la grimace, cela ne résout rien. Au contraire les efforts, la persévérance et la rigueur vous autorisent à espérer un mieux à venir. Comme un bon point…

 

SI VOUS ETES EN ANNEE 4. MOIS PERSONNEL 5.  

En dépit des mesures restrictives, vous bénéficiez d’un regain d’énergie. Il suffit parfois de regarder clairement ou de comparer pour profiter d’un mieux. Ne gâchez pas votre chance mais ne vous dispersez pas non plus.

 

SI VOUS ETES EN ANNEE 5. MOIS PERSONNEL 6. 

Cette période devrait vous autoriser à mieux canaliser vos énergies. Demain se forge aujourd’hui. Objectivité, responsabilités assumées devraient vous permettre d’entrevoir un horizon plus serein.

 

SI VOUS ETES EN ANNEE 6. MOIS PERSONNEL 7.

Réfléchissez avant d’agir. N’allez pas à contre-courant. Vos actes – et vos intentions – dépendent d’un “confinement” raisonné et raisonnable.

 

SI VOUS ETES EN ANNEE 7. MOIS PERSONNEL 8.

Retroussez-vous les manches. Oui, le 8 est matériel. Oui il exige rigueur et travail. Il dépend du domaine concret et recherche à construire. Pas ou peu de rêves. Se retrousser les manches, avec force mais aussi maîtrise de soi. Or ce 8 s’entend difficilement avec le 7 annuel. Vitamines et calme, S.V.P.

 

SI VOUS ETES EN ANNEE 8. MOIS PERSONNEL 9. 

Si vous attendez de cueillir les fruits des mois précédents, c’est logique. Toutefois ne confondez pas idéal et mirage.  Ne cherchez pas à profiter sans penser aux suites de vos actes et au bonheur de vos proches.

 

SI VOUS ETES EN ANNEE 9. MOIS PERSONNEL 1.

Vous avez tout en main pour amorcer, débuter, à condition que votre action englobe un altruisme serein avec des décisions personnelles. Il y a vous… et les autres.