Un nouveau logiciel de numérologie pour PC

Lien

Un nouveau logiciel pour PC vient de naître, et je le recommande.

Il s’appelle « La Numérologie Vivante », résultat des remarquables recherches d’Isabelle Lefèbvre.

Il calcule, établit un thème absolument complet :

  • Nom – prénom(s) – voyelles – consonnes – inclusion – plan d’expression.
  • Le Chemin de Vie, les Cycles, les Réalisations et les Défis de vie.
  • La Table d’excursion, les Lettres et les Maisons astrologiques de passage.
  • L’Année Universelle, l’Année Personnelle – les défis annuels – les cycles, les trimestres, les mois, les semaines – les arcanes – les Maisons astrologiques mensuelles ­et enfin les clés du mois.

Evidemment toutes les fiches sont imprimables.

 

Son prix est de 150 euros.

 

Si vous souhaitez investir :

Logiciel de calcul “la Numérologie Vivante®”

Juin 2021

Juin 2021. Mois universel (2021 = 5 + 6 (juin) =  11/2.

Souvent, certains numérologues ne considèrent que le nombre final. C’est une erreur car un 2 issu d’un 11, comme ce mois-ci, implique d’autres indices (tout comme le 22/4). Le 11 donc signale de la combativité, des exigences, une tension ayant pour but de renverser les obstacles, de relever les défis. Le gentil 2 se teinte dès lors de nervosité, d’une grande activité : 2 fois le 1…

Si l’on se fie seulement au calendrier, nous voyons que l’Inde compatibilise plus de 300.000 décès. Quel progrès dans la lutte contre cette pandémie ! Environ 450 entrées quotidiennes en réanimation, chez nous. Bravo. Et quel vaccin choisir – si on nous l’autorise ? Astra Zeneca ? Il est vrai que les variants posent problème, comme les tromboses qui interviennent après injection… Mais c’est si rare… Et les services d’urgence continuent d’être débordés. “Souvent femme varie” disait le poète. Pas seulement, si je puis me permettre.

Un mal pour un… bien ?

Si, pour cause de confinement, vous restez chez vous, vous pouvez encore écouter la radio ou regarder la télévision. Mais quelles chaînes ? La grande majorité ressemble à un choeur unique, exception faite de Sud Radio. Et ne parlons pas du matracage publicitaire des sites soi-disant contre l’embonpoint, champions de ce harcèlement continu.

La société se délite. Les conflits, armés ou non, déchirent les populations. Et ne parlons pas de politique, par pitié, bien que je tombe dans le panneau !

Reste la télévision. Je me permets de regretter que des émissions viennent interrompre les indispensables spots publicitaires. Ces derniers s’intéressent surtout à notre crédulité car que choisir entre “comme j’aimeuh”, doux euphémisme, ou “anacaca”, voire “mini mainsoeur” ? Ou encore la voiture, elle aussi matraquant notre inconscient. Ne serions-nous plus capables de réfléchir, de choisir, au lieu de subir ? Je me le demande innocemment.

Quant aux différentes chaînes, j’y reviens, elles font revivre ce vieux label : “La voix de son maître”…

 

Si vous êtes dans une année 1. MOIS PERSONNEL 7.

Où en suis-je ? Que dois-je ou puis-je faire ? Délais, retards vous guettent. C’est votre ténacité et la conscience des conséquences qui vous permettront de surmonter les écueils, d’apaiser votre stress et, avec persévérance, constance, profondeur, de pallier les écueils et, peut-être, d’envisager de nouveaux débuts.

 

Si vous êtes dans une année 2. MOIS PERSONNEL 8.

Voici votre programme : activité, énergie, force… Ces influences doivent néanmoins se conjuguer avec mesure et raison. Ne vous cognez pas la tête contre les murs. Votre ambience mensuelle vous incite à vous occuper du matériel, certes, mais avec prudence et réflexion.

 

Si vous êtes dans une année 3. MOIS PERSONNEL 9.

Si votre ouvrage passé arrive à son terme, si l’étranger venait vous chatouiller, laissez votre porte ouverte aux opportunités, aux nouveautés. Pas de rapports de force, mais bien plutôt des ouvertures ! Simplement, regardez où vous mettez les pieds. Vous éviterez des déceptions provenant d’autrui.

 

Si vous êtes dans une année 4. MOIS PERSONNEL 1.

Bulletin météo favorable ! Activité, oui. Changement possible ? Oui encore. Le tout à planifier, à organiser de façon à pallier les risques d’instabilité ou d’humeurs changeantes…

 

Si vous êtes dans une année 5. MOIS PERSONNEL 2.

Si vous rencontrez des inattendus, des évènements soudains et fortuits, tablez sur des changements rapides. Des hauts et des bas ? Pesez bien le pour et le contre avent de décider quoi que ce soit.

 

Si vous êtes dans une année 6. MOIS PERSONNEL 3.

Vous êtes dans situation enviable, si l’on vous compare avec les autres mois. Votre évolution ne ralentit pas. Votre sens de la sécurité reste en éveil.  Si vous évitez dispersion ou étourderies, assumez vos responsabilités, votre ciel devrait s’éclaircir malgré tout.

 

Si vous êtes dans une année 7. MOIS PERSONNEL 4.

Ca passe ou ça casse… Si tel était le cas, voyez que du nouveau se profile derrière cette rigueur temporaire. Faites en sorte de gagner la médaille du mérite…

 

Si vous êtes dans une année 8. MOIS PERSONNEL 5.

Vous avez du ou des changements en l’air ou en vue. Passez outre un fréquent sentiment de frustration et, en dépit des restrictions forcées, cherchez et trouvez un nouvel équilibre. Le jeu peut en valoir la chandelle.

 

Si vous êtes dans une année 9. MOIS PERSONNEL 6.

Si vous attachez trop d’importance au matériel, vous risquez de commettre des excès. Ne commettez aucun abus, jugulez votre énergie, usez de discernement, apprenez à donner comme à recevoir… Votre ciel se dégage ? Fuyez les insolations !

Portrait d’Emmanuel Macron

Emmanuel, Jean-Michel, Frédéric MACRON est né le 21 décembre 1977.

Sa famille est originaire de la Somme, avec des grands-parents maternels issus des Hautes Pyrénées. Élevé dans des établissements catholiques, il sera baptisé à l’âge de 12 ans, par choix personnel.

Pour lui, la religion, et surtout le catholicisme lui apporte « une discipline de l’esprit », une « volonté d’ouverture au monde » en se basant, chez lui, sur une pensée avide de spiritualité. Est-ce conciliable avec ses fonctions à venir ?

Il est admis en Hypokhâgne et Khâgne au lycée Henri IV, échoue au concours d’entrée de l’École normale Supérieure, intègre l’Institut d’études politiques de Paris en 1998, sort diplômé de Sciences PO en 2001. En parallèle, il suit un cursus en philosophie à l’université Paris-Nanterre, y obtient une maîtrise et un DEA toujours en 2001. Ses mémoires d’étude portent sur Machiavel et Hegel…

Assistant le philosophe Paul Ricoeur, il devient membre du comité de rédaction de la revue Esprit.

Grâce à la poursuite de ses études supérieures qui lui évitent la conscription, il n’effectue pas de service militaire, et continue ses études à l’ENA de Strasbourg, conteste son classement, ce qui ne l’empêche pas d’effectuer un autre stage de 6 mois en ambassade au Nigeria, puis à la préfecture de l’Oise, et bénéficie d’une aide pour découvrir les États-Unis où il effectue un nouveau stage pour la banque Rothschild.

Il indique avoir réalisé un mémoire sur l’intérêt général selon Hegel, sous la direction d’Étienne Balibar, mais ce dernier ne se souvient pas de cette collaboration…

Il deviendra inspecteur des finances puis banquier d’affaires avec un parcours parfois assez mystérieux mais qui aboutit au titre d’associé-gérant de la dite banque Rotchschild.

Lors de son arrivée à l’Élysée, en 2017, il indiquera avoir gagné 2 millions d’euros brut, en fait 2.890.000 €, tout en ayant oublié de verser sa cotisation au PS entre 2006 et 2014…

Il est le plus jeune chef d’État français depuis la désignation de Napoléon Bonaparte en tant que Premier Consul, et le 5e plus jeune dans le monde actuel.

N’oublions pas sa vie privée et son mariage en 2007 avec son professeur de lettres classiques et responsable d’un atelier de théâtre, Brigitte Trogneux, déjà mère de famille et de 24 ans son aînée. C’est atypique, mais pourquoi pas ?

Oublions les rumeurs concernant son orientation sexuelle, mais constatons plutôt qu’il joue du piano, pratique ski, tennis, boxe française et football, dit apprécier le cinéma, et des écrivains tels qu’André Gide, Camus, Stendhal, Rimbaud, Bernanos… Quant à la variété, il aime Léo Ferré, Johnny Hallyday et Charles Aznavour…

Il ne faudrait pas oublier qu’Emmanuel Macron a écrit seul plusieurs ouvrages :

« Les labyrinthes du politique. Que peut-on attendre pour 2012 et après ? » en 2011

« Construire une « alliance de Paris pour le climat », en 2015,

et « La France doit être en première ligne »

ou encore « Révolution », en 2016.

Pour en revenir à la politique, en 2012, après avoir été membre du Parti Socialiste, il devient secrétaire général adjoint au cabinet du président de la république, François Hollande.

C’est en 2014, encore inconnu du grand public, qu’il devient ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique.

Il essuie un échec en ce qui concerne l’usine Ecopla, en Isère, cédée à un groupe italien et décide de fermer le site d’Alstom à Belfort.

– En 2016, il fonde son propre mouvement politique, « En marche », parti dit « transpartisan », et démissionne du gouvernement.

Et l’on connaît la suite, le 7 mai 2017.

Reconnaissons, comme le fit le journal le Monde, que « jamais aventure personnelle comme la sienne n’a été couronnée de succès sous la Ve République »

Passons maintenant à son analyse numérologique.

Prénom 3. Bien, expressif, créatif, communicatif, sympathique.

Patronyme 1, issu de 28/10. Favorable aussi, bien que ce nombre implique de l’adversité, des risques de contentieux. JE suis, mais… !

Personnalité 58/13/4. Aïe : périls, écueils, actions négatives, périls. Un changement radical s’impose parfois.

Intérieur 21/3. Rien de bien négatif a priori. On rejoint le prénom.

Extérieur 37/10/1, favorable. Moi je.

Chemin de Vie 30/3. Protecteur. Créatif.

Le personnage possède un 2 – accords -, un 7 – spiritualité  – et un 8 – combat – karmiques, indices de difficultés.

Monsieur le Président, avec votre Personnalité, blanc c’est blanc. Vos avis sont nets, tranchés.

Comme votre nombre Extérieur est le 1, l’ego l’emporte.

Vous possédez des côtés communicatifs, voire épicuriens avec vos 3, avec un sourire parfois un rien carnassier…

2018, une Année Personnelle 8 karmique, dure, combative. Le 8 concerne souvent le domaine matériel, financier, ou encore juridique.

Jusqu’à présent les nombres de Personnalité et d’Année Personnelle annoncent des difficultés.

Diplomatie en retrait, imposition de vos décisions et de votre volonté, manque de profondeur dans vos analyses et vos calculs, un comble pour un « banquier »…

Les mois de mars (2 karmique), mai (4), août (7 karmique), septembre (8 karmique) et décembre (de nouveau un 2 karmique) semblent les plus malaisés.

Mais, en analysant plus précisément cette année, ce que l’on appelle les lettres de passages donnent un 25/7 karmique, dans une année 8 également karmique.

Or le 7 concerne analyses, études, quand le 8 tend vers le matériel.

Mars semblait tendu, tout comme la 3e semaine de mai risque de l’être, ou le début août, et plus particulièrement les première, seconde et quatrième semaines de septembre. Donc une rentrée tendue.

Il est vrai que les problèmes à régler sont légion : chômage – finances publiques et impôts – grèves – manifestations… Ouf !

Monsieur le Président, vous traversez une année personnelle malaisée…

La période n’est guère facile, reconnaissons-le. Pour la majorité des Français également.

Mais vous ne céderez pas semble-t-il, en bon « jupitérien ».

On notera qu’ici je n’ai pas analysé le parcours, mais j’ai insisté sur l’étude de l’année 2018, date à laquelle j’écris ces lignes.

N’étant ni Président, ni politicien, c’est en tant que simple numérologue que j’ai analysé sommairement votre parcours.

2020 vous sera a priori plus favorable.

Serez-vous alors toujours Président ?

Numérologie : le choix du prénom

La Numérologie, qui parle « nombres » – des symboles – et non pas « chiffres » comme des banquiers, permet d’étudier une personnalité et de voir son trajet au sein de ce monde optimiste. Chacun et chacune d’entre nous possède une identité unique, composée d’un ou de plusieurs prénoms, plus le patronyme de naissance. Ces données sont, avec la date de naissance, les instruments d’une analyse.

Le choix du prénom
Nous sommes tous issus d’un terreau familial. Le premier prénom commence à nous distin-guer les uns des autres.
Par exemple, vous vous prénommez Alice. Femme de caractère au verbe convainquant, diserte et amoureuse de sa liberté, elle aurait – peut-être – tendance à passer avant autrui. S’il s’agit d’Emmanuel, ce sera un être sensible, peu enclin à dire non, mais autonome, créatif. Thierry, quant à lui, sera carré, net, sans bavure bien que, la barrière une fois franchie, il pourrait alors libérer les flots émotionnels qui le rendent si attachant.
Brigitte ? Un coeur en or, teintée d’une crédulité qui la rend souvent vulnérable.
Etc. Mais toutes les Alice, tous les Emmanuel, tous les Thierry ou toutes les Brigitte ne se ressemblent pas. Tant s’en faut.

Ce sera le rôle du patronyme et de la date de naissance. Mais, me direz-vous, les anglo-saxons utilisent tous leurs prénoms. Oui, mais ils n’en ont que deux, alors que nous en possédons parfois jusqu’à 5 !
D’où les différentes écoles. Il n’empêche que ce premier indice, lettres transformées en un nombre réduit entre 1 et 9, permet de nous distinguer au sein d’une famille. C’est la raison pour laquelle on fait souvent appel à la Numérologie pour choisir un prénom qui, cependant, doit également plaire, séduire par sa musique ou encore faire appel à une ou un quelconque aïeul(e).

Personne n’est parfait, mais perfectible !