Novembre 2019

Mois universel 6.

 

Au sein d’une Année Universelle 12/3, voici le mois de Novembre (3+11 = 14 = 5).

Il est évident qu’ici on ne peut pas tenir compte des autres paramètres personnels, comme les Lettres de Passage et leurs essences, des deux Maisons Astrologiques, des Sous-Cycles, des Trmestres, etc. Ces prévisions demeurent donc générales, bien qu’inscrites dans le cadre de votre Année Personnelle.

Toutefois, et à titre général, qu’impliquent un 5 issu de 14 ?

.   Le 5 annonce une libération personnelle, des découvertes, de la mobilité, bref des changements.        Gare cependant aux pulsions irréfléchies, à un besoin d’indépendance ennemi de tout engagement ou de discipline.

.  Le 14, de son côté, parle de sacrifice(s) à faire afin de pouvoir évoluer… Donc, du côté positif, de la souplesse, de l’adaptabilité, des changements ou des échanges afin de trouver ou de retrouver un équilibre. Mais gare aux restrictions, à la colère ou aux risques accidentels, aux pertes matérielles, suite à une tendance aux excès et aux sanctions qui s’en suivraient.

Cet air nouveau peut soit vous griser – gare à la gueule de bois -, soit vous être profitable…

 

Personnellement, je regrette le départ de Jessie Norman, une voix rare.

Tous les musulmans ne sont pas des Islamistes ou des djiadistes … Quelle différence existe-t-il entre Allah et Mahomet ? Il y a prudence et méfiance. Ceci n’empêche pas de constater le disfonctionnement des services de l’Etat au sein même du Renseignement (se référer aux meurtres perpétrés à la Préfecture de Paris).

Quitte à passer pour un alarmiste, voyez aussi le typhon japonais, la vague antisémite qui frappe même l’Allemagne, le catastrophique incendie chez Lubrizol, en Seine Maritime, et les communiqués qui se contredisent… La situation du monde agricole et les pesticides… Les inondations… Les “progrès” concernant les portables et le compteur Linky… Les retraites et autres déformes…

Plus les déclarations de l’inénarrable Donald Trump concernant la guerre entre Turcs et Kurdes, ou encore le Chili…

Sans oublier la disparition dans le monde de maintes espèces d’animaux sauvages, des abeilles notamment dont la vie humaine dépend, de forêts vitales, les dégâts de la pollution, les océans qui se réchauffent avec tous les dégâts irréversibles que cela entraîne… Pauvre planète !

Bref, je délivre ici une pensée défaitiste que j’assume tout en la regrettant.

Heureusement, nous avons tous les programmes télévisuels amaigrissants (comme je les déteste) et les constantes publicités automobiles pour nous redonner un élan vital !

 

N’oubliez pas que, pour trouver votre mois personnel, vous devez additionner le nombre de votre Année Personnelle (JN+MN+AN) avec celui du mois.

Toutefois, ce panorama rapide ne peut tenir compte de tous les paramètres personnels (nombre dit “karmique”, Maison astrologique, Cycles de Transition, trimestres, Essences, Clé mensuelle, etc…).

La couleur générale demeure néanmoins.

 

SI VOTRE ANNÉE PERSONNELLE EST LA 1, ce mois d’octobre est un 3. 

Soyez dans une phase de maturation, de mise en ordre. Tout vient à point à qui sait attendre… Mais que cela n’ampute ni vos contacts, ni votre dynamisme, ni votre propre créativité. Ayez de l’”appétit”, sans toutefois vous gaver ni faire une diette hors de saison. Communiquez, créez, exprimez-vous, le tout avec modération…

SI VOTRE ANNÉE PERSONNELLE EST UNE ANNÉE 11/2, en octobre, vous vous trouvez dans un mois personnel 4.

Peu de fantaisie pour vous ce mois-ci. Il est surtout question de sérieux, d’application, de persévérance et de logique. Ce ne sera pénible que si vous fixez sur toute forme de travail. En revanche, on dit bien que “Paris ne s’est pas fait en un jour”, n’est-ce pas ?

 SI VOTRE ANNÉE PERSONNELLE EST LA 3, septembre ? Vous avez donc un mois personnel 5.

Vous voici dans mois de changement. Ou changements… Avec rigueur mais aussi douceur tant vis-à-vis d’autrui que de vous-même, laissez filtrer votre intuition. Nous sommes corps et âme ? Privilégiez la seconde. C’est ainsi que vous parviendrez à améliorer, voire transformer vos actes comme vos pensées.

 SI VOTRE ANNÉE PERSONNELLE EST LA 4, en octobre, vous avez le mois personnel  6.

Dualitaire comme tout être humain, on vous proposera de partager en toute réciprocité mais sans rien attendre en retour. Communiquez, échangez en restant libre de vos choix, comme vous devrez respecter le choix d’autrui. Une attitude respectueuse dans le cadre d’une action à la fois personnelle et altruiste.

 SI VOTRE ANNÉE PERSONNELLE EST LA 5, ce mois d’octobre est pour vous un 7.

Voici une phase d’introspection, de solitude, de leçons du passé comme du don de soi. Vous vous trouvez dans un mois de conclusion. Cela ne signifie pas “fin”, mais une introspection autorisant un échange d’expériences avec autrui tel un vécu transmis à la fin d’un cycle.

 SI VOTRE ANNÉE PERSONNELLE EST LA 6, vous vous trouvez dans un mois 8.

Prenez des vitamines, utilisez et votre cerveau et vos muscles. Sous l’influence de la force, harmonisez le concret et vos pulsions. Sachez utiliser votre potentiel. Ne voyez dans cette période qu’une occasion d’harmoniser votre indépendance, de prouver votre valeur, mais sans excès.

 SI VOTRE ANNÉE PERSONNELLE EST LA 7, votre mois personnel-ci est un 9.

Un peu en avance sur le calendrier, votre mois vous propose une conclusion, comme si votre année se terminait déjà. En fait, le plus gros est accompli, mais il restera décembre… Pour le moment, achevez, mettez de l’ordre, classez , nettoyez.  Avec humilité et don de soi, faites un petit bilan. Et ne voyez pas que du gris !

 SI VOTRE ANNÉE PERSONNELLE EST LA 8, octobre correspond à un mois personnel 1.

Une ambiance de renouveau vous attend. Votre climat annuel semble enfin porteur ! Commencer ou recommencer, énergie et décisions à prendre… Sera-ce le “hasard” ? Des coïncidences ? N’importe, le temps n’est plus aux hésitations, mais à l’action. Bonne chance !

 SI VOTRE ANNÉE PERSONNELLE EST LA 9 ? Mois personnel 2.

 Votre clé mensuelle parle de patience…Mais patience ne signifie pas inertie. Au contraire, vous devez mûrir vos projets, réfléchir en toute introspection. Vous fourbissez vos armes pour le mois prochain. En douceur, calme, presque en position d’attente. Attente avant l’action du mois prochain.

 

Octobre 2019

Mois universel 3.

 Au sein d’une Année Universelle 12/3, voici donc Octobre, un mois également 3.

Bon ou mauvais signe ?

Il est évident qu’ici on ne peut pas tenir compte des autres paramètres personnels, comme les Lettres de Passage et leurs essences, des deux Maisons Astrologiques, des Sous-Cycles, des Trimestres, etc. Ces prévisions demeurent donc générales, bien qu’inscrites dans le cadre de votre Année Personnelle. Néanmoins, que signifie un 12/ 3 ? Le 3 évoque expression, créativité, sociabilité, communication, persuasion, ambition. Mais aussi des risques d’amateurisme, de dispersion, d’orgueil…

Tout dépend de la façon dont vous gérez votre 3, dans ce contexte annuel.

Sinon, sur un plan général, appréciez le fait que nous payions des taxes sur des taxes en multipliant les intermédiaires ! 60% de taxes prélevées par litre d’essence à la pompe… Plus les incendies, volontaires ou non, et les dégâts provoqués par la sécheresse… Les paradoxales inondations… L’isolation des logements à 1% détournée par des offres parasites et moins ouvertes que l’offre initiale… Je dois en oublier.

Si, une bonne nouvelle : Brigitte Macron reprend ses cours de français !

Quant à nos chaînes d’information, elles sont d’une objectivité, d’une neutralité remarquables, n’est-ce pas ? Lorsque les spots publicitaires ne sont pas interrompus par des émissions… La seule échappatoire serait de confier une chaîne de télévision entière à tous ces produits de “mieux-être” afin de libérer les programmes normaux. Remarquez qu’à force de répétions et d’acharnement, les effets amaigrissants deviennent notables, soit par nausées, soit par les intestins…

Au revoir, Jacques Chirac, né le 29/11/1932. Mort le 26/09/2019. Départ le 26 septembre 2019 = AP 7k, trimestre 9, mois personnel 7k et jour personnel 6k…

Questions générales : où va la planète ? Où nous conduisent les politiques ? La France, l’Europe, les Etats-Unis et l’Amérique Latine, le Moyen-Orient ? Cette société ?

Pire encore, pour nous, voici la 5G ! Quel progrès ! Nous allons être immergés dans un bain d’ondes nocives. Des personnes, dites “electro-sensibles” en souffrent déjà. Le phénomène s’amplifie. Mais halleluyah, de très grandes antennes vont alimenter des plus petites, ici, là, partout. Nous allons baigner jour et nuit, en ville comme dans les campagnes, chez soi ou à l’extérieur, dans une atmosphère saturée par des flux continus, qu’on le veuille ou non. Il ne suffisait pas des compteurs Linky !

Est-ce là un progrès, ou un génocide ?

 Je plains les jeunes !

N’oubliez pas que, pour trouver votre mois personnel, vous devez additionner le nombre de votre Année Personnelle (JN+MN+AN) avec celui du mois.

Toutefois, ce panorama rapide ne peut tenir compte de tous les paramètres personnels (nombre dit “karmique”, Maison astrologique, Cycles de Transition, trimestres, Essences, Clé mensuelle, etc…).

La couleur générale demeure néanmoins.

 

 

 SI VOTRE ANNÉE PERSONNELLE EST LA 1, ce mois d’octobre est un 2.  

Patience ! Maintenant, il faut surveiller votre émotivité. On peut faire appel à votre aide, à votre assistanat. Sachez ce que vous voulez au lieu de ce que vous voudriez… Relâchez la tension en faisant preuve de constance et de calme. Tout vient à point à qui sait attendre…

SI VOTRE ANNÉE PERSONNELLE EST UNE ANNÉE 11/2, en octobre, vous vous trouvez dans un mois personnel 3.

Créativité, originalité, communication, expression, voilà ce qui vous attend. Vous saurez probablement sauter les obstacles ou même récupérer rapidement en cas d’échec. Usez de votre sens pratique comme de celui des responsabilités. Il n’empêche que, derrière ce masque jovial,  vous demeurez lucide. On vous le souhaite.

 

SI VOTRE ANNÉE PERSONNELLE EST LA 3, vous avez donc un mois personnel 4 pour octobre.

Une période de repos relatif  où vous devriez fuir une émotivité souvent aigüe afin de mieux assister autrui. Mais cet assistanat doit fuir toute forme de dualité, ou une réserve trop timide. Oui, le temps vous offre la possibilité de comprendre, d’aider, de vous montrer serviable et surtout pragmatique.

 

SI VOTRE ANNÉE PERSONNELLE EST LA 4, en octobre, vous avez le mois personnel 5.

Liberté, liberté chérie ! Vous aurez tendance à fuir la monotonie, en quête de nouveauté ou de mobilité.  Pourquoi pas ? Le tout est d’éviter la dispersion, l’instabilité, provoquées par vos impulsions parfois excessives. Ange ou démon ? A vous de choisir !

 

SI VOTRE ANNÉE PERSONNELLE EST LA 5, ce mois d’octobre est pour vous un 6.

Ce ne sont ni le sens des responsabilités, ni votre tendance conciliante qui vous manqueront. Il n’en demeure pas moins qu’il vous faudrait vous tenir à vos obligations présentes sans adapter la réalité à vos rêves…Cherchez davantage à vous plaire plutôt qu’à plaire à autrui…

 

SI VOTRE ANNÉE PERSONNELLE EST LA 6, vous vous trouvez dans un mois 7.

Faites donc une pause, le point. En ménageant votre indépendance, patience, calme, discrétion vous seront des atouts, aiguisant vos intuitions. Prudence ne signifie pas méfiance… Car là, vous ne pourriez qu’accentuer vos désillusions, sur fond d’amertume…

 

SI VOTRE ANNÉE PERSONNELLE EST LA 7, ce mois personnel-ci est un 8 pour vous.

Bâtir ou détruire ? Vous serez actif(ve), tenace, recherchant la justice. Par outrance, vous pourriez vous révéler injuste, voire tyrannique, fuyant compromis et concessions. Même si cela ne se produit que dans votre tête, arrondissez les angles et assumez-vous, tel(le) que vous êtes !

SI VOTRE ANNÉE PERSONNELLE EST LA 8, octobre correspond à un mois personnel 9.

Une pause ? Un bilan ? Déjà ? Aspiration et générosité se mêlent à une forte hyperémotivité. Ne faites pas montre de trop d’idéalisme, cela ne chatouillerait  que trop une hypersensibilité déjà développée. Et puis, à quoi mène ce sentiment de solitude qui pourrait vous saisir ?

 

SI VOTRE ANNÉE PERSONNELLE EST LA 9 ? Mois personnel 1 !

Ne vous fiez pas à l’automne. En fait, vous bénéficiez d’une assurance, de tendances énergiques, inventives, voire innovantes, mais en attachant peu d’importance aux détails… Sans dirigisme, sachez animer, dynamiser. Et tant pis si on ne vous comprend pas ! Personne ne détient LA Vérité !

 

 

 

Portrait d’Emmanuel Macron

Emmanuel, Jean-Michel, Frédéric MACRON est né le 21 décembre 1977.

Sa famille est originaire de la Somme, avec des grands-parents maternels issus des Hautes Pyrénées. Élevé dans des établissements catholiques, il sera baptisé à l’âge de 12 ans, par choix personnel.

Pour lui, la religion, et surtout le catholicisme lui apporte « une discipline de l’esprit », une « volonté d’ouverture au monde » en se basant, chez lui, sur une pensée avide de spiritualité. Est-ce conciliable avec ses fonctions à venir ?

Il est admis en Hypokhâgne et Khâgne au lycée Henri IV, échoue au concours d’entrée de l’École normale Supérieure, intègre l’Institut d’études politiques de Paris en 1998, sort diplômé de Sciences PO en 2001. En parallèle, il suit un cursus en philosophie à l’université Paris-Nanterre, y obtient une maîtrise et un DEA toujours en 2001. Ses mémoires d’étude portent sur Machiavel et Hegel…

Assistant le philosophe Paul Ricoeur, il devient membre du comité de rédaction de la revue Esprit.

Grâce à la poursuite de ses études supérieures qui lui évitent la conscription, il n’effectue pas de service militaire, et continue ses études à l’ENA de Strasbourg, conteste son classement, ce qui ne l’empêche pas d’effectuer un autre stage de 6 mois en ambassade au Nigeria, puis à la préfecture de l’Oise, et bénéficie d’une aide pour découvrir les États-Unis où il effectue un nouveau stage pour la banque Rothschild.

Il indique avoir réalisé un mémoire sur l’intérêt général selon Hegel, sous la direction d’Étienne Balibar, mais ce dernier ne se souvient pas de cette collaboration…

Il deviendra inspecteur des finances puis banquier d’affaires avec un parcours parfois assez mystérieux mais qui aboutit au titre d’associé-gérant de la dite banque Rotchschild.

Lors de son arrivée à l’Élysée, en 2017, il indiquera avoir gagné 2 millions d’euros brut, en fait 2.890.000 €, tout en ayant oublié de verser sa cotisation au PS entre 2006 et 2014…

Il est le plus jeune chef d’État français depuis la désignation de Napoléon Bonaparte en tant que Premier Consul, et le 5e plus jeune dans le monde actuel.

N’oublions pas sa vie privée et son mariage en 2007 avec son professeur de lettres classiques et responsable d’un atelier de théâtre, Brigitte Trogneux, déjà mère de famille et de 24 ans son aînée. C’est atypique, mais pourquoi pas ?

Oublions les rumeurs concernant son orientation sexuelle, mais constatons plutôt qu’il joue du piano, pratique ski, tennis, boxe française et football, dit apprécier le cinéma, et des écrivains tels qu’André Gide, Camus, Stendhal, Rimbaud, Bernanos… Quant à la variété, il aime Léo Ferré, Johnny Hallyday et Charles Aznavour…

Il ne faudrait pas oublier qu’Emmanuel Macron a écrit seul plusieurs ouvrages :

« Les labyrinthes du politique. Que peut-on attendre pour 2012 et après ? » en 2011

« Construire une « alliance de Paris pour le climat », en 2015,

et « La France doit être en première ligne »

ou encore « Révolution », en 2016.

Pour en revenir à la politique, en 2012, après avoir été membre du Parti Socialiste, il devient secrétaire général adjoint au cabinet du président de la république, François Hollande.

C’est en 2014, encore inconnu du grand public, qu’il devient ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique.

Il essuie un échec en ce qui concerne l’usine Ecopla, en Isère, cédée à un groupe italien et décide de fermer le site d’Alstom à Belfort.

– En 2016, il fonde son propre mouvement politique, « En marche », parti dit « transpartisan », et démissionne du gouvernement.

Et l’on connaît la suite, le 7 mai 2017.

Reconnaissons, comme le fit le journal le Monde, que « jamais aventure personnelle comme la sienne n’a été couronnée de succès sous la Ve République »

Passons maintenant à son analyse numérologique.

Prénom 3. Bien, expressif, créatif, communicatif, sympathique.

Patronyme 1, issu de 28/10. Favorable aussi, bien que ce nombre implique de l’adversité, des risques de contentieux. JE suis, mais… !

Personnalité 58/13/4. Aïe : périls, écueils, actions négatives, périls. Un changement radical s’impose parfois.

Intérieur 21/3. Rien de bien négatif a priori. On rejoint le prénom.

Extérieur 37/10/1, favorable. Moi je.

Chemin de Vie 30/3. Protecteur. Créatif.

Le personnage possède un 2 – accords -, un 7 – spiritualité  – et un 8 – combat – karmiques, indices de difficultés.

Monsieur le Président, avec votre Personnalité, blanc c’est blanc. Vos avis sont nets, tranchés.

Comme votre nombre Extérieur est le 1, l’ego l’emporte.

Vous possédez des côtés communicatifs, voire épicuriens avec vos 3, avec un sourire parfois un rien carnassier…

2018, une Année Personnelle 8 karmique, dure, combative. Le 8 concerne souvent le domaine matériel, financier, ou encore juridique.

Jusqu’à présent les nombres de Personnalité et d’Année Personnelle annoncent des difficultés.

Diplomatie en retrait, imposition de vos décisions et de votre volonté, manque de profondeur dans vos analyses et vos calculs, un comble pour un « banquier »…

Les mois de mars (2 karmique), mai (4), août (7 karmique), septembre (8 karmique) et décembre (de nouveau un 2 karmique) semblent les plus malaisés.

Mais, en analysant plus précisément cette année, ce que l’on appelle les lettres de passages donnent un 25/7 karmique, dans une année 8 également karmique.

Or le 7 concerne analyses, études, quand le 8 tend vers le matériel.

Mars semblait tendu, tout comme la 3e semaine de mai risque de l’être, ou le début août, et plus particulièrement les première, seconde et quatrième semaines de septembre. Donc une rentrée tendue.

Il est vrai que les problèmes à régler sont légion : chômage – finances publiques et impôts – grèves – manifestations… Ouf !

Monsieur le Président, vous traversez une année personnelle malaisée…

La période n’est guère facile, reconnaissons-le. Pour la majorité des Français également.

Mais vous ne céderez pas semble-t-il, en bon « jupitérien ».

On notera qu’ici je n’ai pas analysé le parcours, mais j’ai insisté sur l’étude de l’année 2018, date à laquelle j’écris ces lignes.

N’étant ni Président, ni politicien, c’est en tant que simple numérologue que j’ai analysé sommairement votre parcours.

2020 vous sera a priori plus favorable.

Serez-vous alors toujours Président ?

Coup de gueule

Pour une fois, permettez-moi d’exprimer mes sentiments personnels. Je sors volontairement du cadre de neutralité que je me suis imposé, mais trop, c’est trop.

Nous « vivons » dans un monde en pleine déliquescence, tant du point de vue moral que matériel.

Commençons par le domaine matériel.

1 – « Il faut manger pour vivre, et non pas vivre pour manger » disait-on, jadis, via Molière. L’ « évolution » fait place au gâchis. Témoin les montagnes de déchets qui polluent notre pauvre planète, et ce, de manière hélas, irréversible. Alors que des populations entières meurent littéralement et scandaleusement de faim… Cherchez l’erreur.

2 – Un toit pour tous ? Certes ! J’applaudis, bien que certains logements, dits de fonction, dé-passent les bornes de la décence la plus élémentaire. D’où l’exemple doit-il venir ? Dalida, il est vrai, chantait « Parole, parole ».

3 – On parle de démocratie, oh oui ! Et comment agit-on ? Soit avec une rigueur proche de la dictature, soit avec un laisser-aller frisant la démission. Ou encore en s’inspirant de Ponce-Pilate.

3 – L’argent est une monnaie devenue mondiale. Très bien. Mais, quand vous constatez les différences de salaires, les taxes payées sur d’autres taxes (voyez les factures de l’EDF), le sort de l’homme se réduit à des calculs désincarnés. Puis, comment vivre décemment avec le fruit de son travail sans ponctions continuelles, en France notamment, pays dit riche ?

4 – Les religions (ce qui signifie « relier ») deviennent des mots creux, des voeux non suivis d’effets ou alors des contradictions menant à des guerillas, voire des guerres dites « saintes » ! Voyez, entre autres, le Moyen-Orient.

Justement, le point de vue moral, où le trouver ?

Où aller pour prendre le véritable pouls de nos sociétés ?

On nous abreuve de nouvelles filtrées, télévisées ou radiophoniques, sans parler de l’esclavage des i-phone et autres systèmes (dés)informatiques qui, au lieu de nous libérer, nous enchaînent de plus en plus. Et pour savoir quoi ? Être au courant d’une actualité tronquée, manipulée à dessein ou laisser s’exprimer les instincts les plus bas ? Je ne dirai pas les plus bestiaux, car les animaux, eux, ont des excuses ! L’homme, non. Et, quand on parle de « bêtes », je me demande de qui il s’agit…

« Politiquaï » signifiait : l’art de gouverner la cité. Hélas, non seulement les cités ont explosé, mais encore le gouvernail est faussé.

Ne parlons pas de l’éducation, abandonnée par laxisme ou faiblesse. On ne parle plus français. La langue disparaît sous, par exemple, les « -oranges » car les liaisons ne se font plus. S’agirait-il de liaisons dangereuses ou d’incapacité ?

Nous sommes tous frères ? J’approuve, sur le plan humanitaire, mais pas du même lit !

Quant à la Terre, sa durée de vie diminue. À l’échelle planétaire, bien sûr. Après nous, le déluge. On a bien le temps et le futur ne nous touche que s’il se nomme demain.

Certes, la Lune s’éloigne, avec de sinistres conséquences à venir puisque les méridiens vont bouger, et nous n’y pouvons rien.

En revanche, exploiter les sols à outrance, déforester à plaisir, polluer sans vergogne même l’air que les êtres vivants respirent, dépeupler les océans, créer des dérèglements climatiques avec force inondations et séismes, voilà ce dont nous, humains, pouvons être fiers.

Et sans parler du massacre presque gratuit de la faune sauvage…

Que faisons-nous d’autre pendant ce temps ? Des enfants, tellement que la population mondiale ne pourra plus se nourrir d’ici quelque temps.

Il n’est plus temps d’arrêter le déclin.

Il faudrait simplement en prendre conscience, tenter de freiner la chute et de prendre des mesures, non pas verbales, mais concrètes.

Au delà des mots et des promesses, notre société est malade.

Navré si je ne fais que constater l’ampleur des dégâts et mesurer la différence entre les paroles et les actes.

Mais il est vrai que je ne suis qu’un petit homme, tout petit, et loin d’être parfait, un numérologue idéaliste… qui rêve de voir des colombes au-dessus de nos têtes.

Numérologie : le choix du prénom

La Numérologie, qui parle « nombres » – des symboles – et non pas « chiffres » comme des banquiers, permet d’étudier une personnalité et de voir son trajet au sein de ce monde optimiste. Chacun et chacune d’entre nous possède une identité unique, composée d’un ou de plusieurs prénoms, plus le patronyme de naissance. Ces données sont, avec la date de naissance, les instruments d’une analyse.

Le choix du prénom
Nous sommes tous issus d’un terreau familial. Le premier prénom commence à nous distin-guer les uns des autres.
Par exemple, vous vous prénommez Alice. Femme de caractère au verbe convainquant, diserte et amoureuse de sa liberté, elle aurait – peut-être – tendance à passer avant autrui. S’il s’agit d’Emmanuel, ce sera un être sensible, peu enclin à dire non, mais autonome, créatif. Thierry, quant à lui, sera carré, net, sans bavure bien que, la barrière une fois franchie, il pourrait alors libérer les flots émotionnels qui le rendent si attachant.
Brigitte ? Un coeur en or, teintée d’une crédulité qui la rend souvent vulnérable.
Etc. Mais toutes les Alice, tous les Emmanuel, tous les Thierry ou toutes les Brigitte ne se ressemblent pas. Tant s’en faut.

Ce sera le rôle du patronyme et de la date de naissance. Mais, me direz-vous, les anglo-saxons utilisent tous leurs prénoms. Oui, mais ils n’en ont que deux, alors que nous en possédons parfois jusqu’à 5 !
D’où les différentes écoles. Il n’empêche que ce premier indice, lettres transformées en un nombre réduit entre 1 et 9, permet de nous distinguer au sein d’une famille. C’est la raison pour laquelle on fait souvent appel à la Numérologie pour choisir un prénom qui, cependant, doit également plaire, séduire par sa musique ou encore faire appel à une ou un quelconque aïeul(e).

Personne n’est parfait, mais perfectible !

Nouveau, logiciel complet de numérologie

Logiciel de numérologie conçu par Philippe de Louvigny, et réalisé par Philippe VILLOZ, directeur de la société MACWIN, compatible PC ou Mac, selon l’ordinateur utilisé, ce logiciel se nomme, afin de rendre hommage à Pythagore, ARITHMOGICIEL

Il comporte 3 versions : en français, anglais ou allemand, avec :
1 écran – l’analyse de la Personnalité,
le Chemin de vie avec Cycles, Réalisations, Grille…
4 écrans – la Table d’excursion,
1 écran – une Année Personnelle choisie et détaillée, semaine par semaine,
1 écran – un Jour personnel au choix, avec découpages horaires,
1 écran – la comparaison entre deux thèmes (relation professionnelle ou affective),
1 écran – le Triangle de Vie, une innovation,
plus 1 écran, la Table de Pythagore.

Ce logiciel le plus complet possible s’adresse à des amateurs avertis ou à des professionnels, donc volontairement sans textes pré-mâchés ou systématiques. L’interprétation demeure le privilège de chacun. En revanche, les modes d’obtention sont indiqués.

Renseignements auprès de : Philippe de LOUVIGNY
La configuration requise est :
– Macintosh, dès le système 10.9, 10.10, 10.11, 10.12
– PC, système Windows 7, 8, 10.
Prix du logiciel : 200 euros (unique).